Nous arrivons à la fin de la troisième semaine de confinement. Le Cirfap, c’est plus de 400 apprentis mais également un processus de recrutement pour la rentrée 2020 en cours, alors comment ça se passe ?

Bien entendu, la priorité est de maintenir une continuité d’apprentissage pour les centaines d’apprentis. Du CAP au diplôme d’Ingénieur, en passant par les Bac, les BTS, les licences et les Masters, tous sont en contact avec leurs enseignants. Certains travaillent encore et sont très fortement impliqués dans la fabrication de produits médicaux. D’autres sont en télétravail ou en chômage partiel.

Si la plupart des apprentis est équipée informatiquement parlant (ordinateur, connexion etc.), ce n’est pas le cas de tous. Ce fut le premier travail de l’équipe pédagogique. Mettre en place des cours à distance, c’est une chose, s’assurer que tous pourront les suivre, en est une autre. Le Cirfap, les établissements partenaires et les entreprises se sont mobilisés et adaptés pour pouvoir accompagner tout le monde. Aujourd’hui, ces problématiques sont résolues et tous suivent des cours à distance. Les modalités d’apprentissage sont variées ; la visioconférence, les travaux pratiques, les classes virtuelles, les envois de cours et d’exercices.

Les apprentis sont impliqués, demandeurs et réactifs. Ces moments d’échanges virtuels ou téléphoniques sont importants. Ils sont nécessaires pour le suivi de l’apprentissage mais ils sont primordiaux humainement. Les alternants et leurs parents font part régulièrement de leur satisfaction. Les formateurs sont fiers de voir leurs apprentis motivés et rigoureux. Les entreprises confrontées à de nombreuses problématiques n’en oublient pas pour autant leurs apprentis et font en sorte de facilité le plan d’actions mis en place par l’équipe pédagogique.

Cette continuité d’apprentissage est donc mise en place et fonctionne parfaitement grâce au travail et à l’implication de chacun des acteurs.

En parallèle, l’équipe de communication poursuit ses missions. Des dizaines de jeunes se sont déjà inscrits pour la rentrée prochaine. La continuité de l’accompagnement de tous les candidats est cruciale. Le confinement c’est aujourd’hui mais la rentrée c’est dans quelques-mois à peine. Alors, l’équipe contacte ces jeunes candidats, organisent des entretiens par téléphone ou par visioconférence. Certaines entreprises restent actives dans leur recrutement et nous sollicitent pour rencontrer virtuellement des candidats. Les postulants comprennent qu’ils ne peuvent, ni solliciter, ni rencontrer les industriels aujourd’hui. Ils mettent cette période à profit et se préparent. Le Cirfap les accompagne : validation de leur projet professionnel, simulations d’entretien, rédaction de CV et de lettre de motivation etc. Certains craignent de ne pouvoir trouver une entreprise d’accueil pour leur formation en plasturgie mais l’équipe les rassure. Il y aura bien un après Coronavirus et les industriels seront de nouveaux disponibles pour rencontrer leur futurs apprentis tant recherchés et attendus. Les candidatures validées patientent mais ont hâte de pouvoir postuler auprès des industriels.

Vous l’aurez compris, le Cirfap est fermé mais toutes les équipes continuent de travailler pour assurer le présent mais également le futur. Alors apprentis, industriels, candidats, parents, partenaires… ont fait comme d’habitude : on reste en contact et on avance !