Maxime est méthodiste polyester au sein du chantier naval Catana à Canet-en-Roussillon. Entreprise, qui l’avait accueilli pour son BTS Europlastics et composites. Le groupe Catana conçoit et fabrique, exclusivement en France, des catamarans d’exception. Rencontre avec cet ancien Cirfapien qui a fait de ses deux passions son métier. 

Quel est votre parcours scolaire ?

Je me suis lancé très tôt dans des formations professionnelles. J’ai commencé par un BEP Plastiques et composites, puis j’ai fait un BAC pro, et j’ai enchaîné avec un BTS Europlastics et Composites en apprentissage chez Catana catamarans avec le Cirfap.

Pourquoi avoir fait le choix de l’alternance et de cette formation en plasturgie ?

J’ai choisi la voie de l’alternance pour pouvoir acquérir à la fois de l’expérience professionnelle et le niveau scolaire adéquat à mon projet. Les matériaux composites sont depuis longtemps une passion tout comme le nautisme. Avec ce BTS, j’ai pu allier les deux. J’ai fait de mes passions mon métier, que demander de mieux ?

 

Je reconnais la chance que j’ai de faire un métier que j’aime et qui réunit mes deux passions

 

 

 

 

Vous êtes Méthodiste polyester chez un fabriquant de catamaran, en quoi consiste ce métier ?

J’ai des missions variées telles que l’utilisation de débit tissu pour des catamarans de luxe ainsi que pour nos produits d’entrée de gamme. J’optimise les modes opératoires sur les différentes étapes de production de fabrication de flotteurs extérieurs, de nacelle, de pont etc. Je mets aussi en place les outils méthodes. J’optimise les postes de travail et l’utilisation des tissus. Je gère les mises en place de sous-traitance de petite pièces polyester de catamarans de série, et de semi-customs. J’ai également été amené à coordonner et à suivre la fabrication de deux moules de flotteurs du catamaran de 54 pieds, de la fabrication du master à la mise en place des moules en chaîne.

Quelle est votre plus belle victoire ?

Ma plus belle victoire est justement d’avoir pu atteindre mon objectif professionnel. Je voulais travailler dans le nautisme. J’ai obtenu mon BTS et actuellement, je suis méthodiste polyester dans l’entreprise qui m’a formé. Objectif atteint.

Inutile de vous demander, ce que vous changeriez si c’était à refaire ?

Effectivement  ! Je reconnais la chance que j’ai de faire un métier que j’aime et qui réunit mes deux passions. Alors forcément, je ne changerai rien