Les actions menées par les équipes du Cirfap ont permis de détecter des candidats. Théophane recherchait une entreprise d’accueil pour la rentrée prochaine au moment de notre échange. La crise sanitaire ne facilite pas les choses, mais il est motivé et persévérant. Alors si ce n’est chose faite aujourd’hui, nul doute qu’il trouvera une entreprise pour l’accompagner.

Comment avez-vous découvert la plasturgie ?
Actuellement en terminale STI, j’ai découvert la plasturgie par l’intermédiaire de mon professeur de spécialité. Il est diplômé du BTS Europlastics et composites. Avec mon lycée, j’ai eu l’occasion de participer à une journée découverte de la plasturgie au Cirfap où nous avons eu des ateliers sur la conception d’un produit, la fabrication des objets et sur les matières en laboratoire. Cela m’a beaucoup plu et m’a conforté dans mon choix d’orientation.

Pourquoi candidater  en plasturgie  ?
Je candidate en plasturgie car c’est un domaine d’avenir, de haute technologie et qui ne peut que se développer dans les décennies à venir.

Pourquoi avez-vous choisi l’apprentissage  ?
L’apprentissage me permet de me sentir utile. Je souhaite être actif dans ma formation, j’ai besoin de ce sentiment d’utilité et mettre en pratique directement mes connaissances apprises en cours. C’est plus concret.

Que pensez-vous faire concrètement dans votre entreprise l’an prochain  ?
Avec la vision réduite que j’ai de l’entreprise actuellement, je pense participer à la production de pièces plastiques : être dans un atelier de production, travailler sur les machines pour fabriquer des pièces de bonnes qualités. J’aimerais beaucoup, par la suite, avoir des responsabilités et gérer un atelier.

Quel type d’entreprise recherchez-vous  ?
J’aimerais plutôt travailler dans une PME où tout le monde se connaît et où l’on peut être « multitâches » donc toucher un peu à tous les domaines et être en lien direct avec les différents services de l’entreprise.

Quels sont vos points forts selon vous  ?
Je suis curieux et j’aime découvrir de nouveaux procédés mais sans être trop intrusif ou envahissant. Je suis également à l’écoute, je m’intéresse aux personnes qui m’entourent et je sais écouter les conseils et remarques que l’on me fait.

Si vous deviez vous résumer en 3 mots, quels seraient-ils  ?
Curieux, persévérant, jovial.

3 mots qui résumeraient l’industrie  ?
Production, utilité commune, avenir.

Lorsque vous êtes fasse à un problème, comment réagissez-vous  ?
Tout d’abord j’écoute toutes les personnes qui me parlent du problème ou qui peuvent me proposer une solution. Une fois que j’ai entendu tout ce qu’on avait à me dire, je réfléchis à élaborer une solution qui conviendrait à tout le monde.

Qu’attendez-vous de votre tuteur en entreprise  ?
Je souhaiterais que cette personne soit à l’écoute lorsque je rencontre un problème quelconque et qu’ensemble nous trouvions des solutions. Qu’il soit pédagogue et qu’il ne me considère pas comme un stagiaire mais bien comme un apprenti qui peut avoir une valeur ajoutée.

Comment procédez-vous pour trouver une entreprise  ?
J’accepte toutes les offres que le Cirfap me propose mais je cherche également sur internet les entreprises autour de chez moi et je les appelle. Je démarche également mon réseau personnel.

Selon vous, quelles doivent être les 3 principales qualités d’un apprenti  ?
Professionnel, travailleur et avoir un bon savoir-être. Ce sont, à mon sens, les qualités indispensables pour réussir en tant qu’apprenti.

Et celles d’une entreprise qui accueille des apprentis  ?
Accueillante, à l’écoute et bienveillante car un apprenti est en formation et il est dans une entreprise pour apprendre.