Qu’est-ce que le réseau professionnel ? Le réseau professionnel est composé de l’ensemble des personnes que l’on rencontre dans le cadre personnel comme professionnel. On parle également de networking ou de réseautage. Que l’on soit employé, cadre, apprenti, étudiant ou travailleur indépendant, le développement du réseau est primordial et cela dès l’entrée dans les études ! Entretenir son réseau permet de profiter de l’expertise d’autres professionnels, d’échanger avec des experts, d’élargir ses horizons professionnels ou encore de trouver un stage ou un emploi.

En effet, développer son réseau professionnel sert premièrement à profiter de l’expertise et du réseau de ses contacts : on ne peut pas exceller dans tous les domaines ! Par exemple, vous êtes à la recherche d’un expert dans un domaine précis, à la recherche d’un matériau ou d’un outillage que votre entreprise n’utilise pas, à la recherche de nouvelles technologies, d’un fournisseur…la personne qui pourra vous aider ou vous mettre en contact avec cet expert se trouve surement dans votre réseau professionnel.

Le deuxième intérêt d’un bon réseau professionnel est de faciliter la recherche d’opportunités professionnelles. Faire appel à son réseau dans le cadre d’une recherche d’emploi, en plus d’une recherche classique (réponses à des offres+ candidatures spontanées), c’est mettre toutes les chances de son côté pour décrocher un job ! Même si on est déjà en poste depuis plusieurs années, on ne sait jamais de quoi l’avenir est fait et quelles seront nos envies et évolutions dans le futur. D’où l’importance de se construire un réseau et de le développer le plus tôt possible. Chaque personne que vous connaissez ou que vous rencontrez dispose elle-même de son propre réseau. Une personne peut vous faire rencontrer 1, 2 ou 3 personnes qui, elles-mêmes, vous feront rencontrer d’autres personnes. La notion de réseau peut paraître sans réel intérêt, mais le but est simple : mieux cibler votre recherche d’emploi en multipliant les rencontres et les entretiens réseau.

Il persiste encore de fausses idées sur le développement du réseau professionnel. Ceux qui ont peu d’expérience de « networking » se demandent souvent si cela en vaut la peine et si ce n’est pas une perte de temps. Une question légitime puisque les « retours sur investissements » ne sont souvent pas immédiats. Le réseautage peut se faire de manière très naturelle. En acceptant une proposition de déjeuner avec ses collègues ou anciens collègues, en répondant à des sollicitations d’anciens de votre école, en se rendant dans des conférences ou salons spécialisés… Le réseau peut se cultiver facilement et tout le temps.

Une autre idée subsiste comme quoi le réseautage est synonyme de « piston ».  Ce terme a une connotation négative, cependant « activer son réseau » ou « jouer de ses relations » semblent plus accepté mais ont le même sens. L’idée préconçue qu’une personne recrutée par « piston » seulement pour ses relations et non pour ses qualités et compétences est très répandue. Cependant, le recrutement d’un collaborateur n’est en général pas le choix d’une seule personne mais d’une équipe composée d’une personne des ressources humaines, d’une personne technique, souvent le futur manager et éventuellement du directeur. Lors d’un recrutement, il vous faut prouver que vous répondez aux critères du poste et que vous portez un réel intérêt à l’entreprise et aux missions.

Aujourd’hui, les réseaux professionnels sont considérés comme facteur de réussite tous secteurs et niveaux confondus. Cependant, même si la majorité des professionnels considèrent l’importance du réseautage, il peut souvent être difficile d’y consacrer du temps et cela demande de la méthodologie.

Alors, comment s’y prendre ? De l’association d’anciens élèves au groupe de discussion, en passant par les clubs, les cercles ou les réseaux politiques, les réseaux peuvent prendre différentes formes. Libre à chacun de réseauter selon ses affinités, son caractère et ses besoins.

Le réseau professionnel est constitué tout d’abord par son cercle familial, son entourage (amis, voisins…), ses relations de proximité comme les commerçants du quartier, son médecin. Il compte également les personnes rencontrées dans le cadre de ses études : anciens étudiants/apprentis, formateurs, équipe pédagogique… et les personnes rencontrées dans le cadre professionnel : collègues, anciens collègues, partenaires, anciens employeurs, anciens maîtres de stage ou d’apprentissage, fournisseurs, clients… Il ne faut pas oublier les personnes rencontrées dans vos activités de loisirs comme les membres de clubs de sports ou autres activités culturelles ou artistiques ou dans des associations ou organismes divers dont vous faites partis.

Afin de garder contact avec votre réseau, il faut se constituer un carnet d’adresses afin de pouvoir contacter votre réseau ou d’être contacté par votre réseau. Plusieurs solutions sont possibles mais les plus actuelles et les plus pratiques sont les réseaux sociaux. En fonction de la nature des relations que l’on entretient avec une personne, il faut privilégier un réseau social par rapport à un autre. En effet, des personnes rencontrées dans le cadre professionnel doivent être contactées sur un réseau professionnel type Linkedin plutôt que facebook !

Une fois l’intégration faite, un bon réseauteur doit se rendre visible et disponible par exemple pour des réunions ou conférences en ligne. Si vous espérez obtenir des retombées de votre réseau, il va falloir vous investir et participer avant d’en récolter les bénéfices. Par ailleurs, l’honnêteté et la transparence sont des qualités à mettre en avant pour instaurer des relations de confiance.

 

Le réseau des anciens : Les Cirfapiens 

Comme dit précédemment, le réseau que l’on a développé lors de ses études fait partie du premier réseau professionnel utilisé.

Le réseau d’anciens élèves/apprentis constitue un avantage stratégique pour les diplômés ou futurs diplômés en termes d’insertion professionnel et de réputation. Un effet, un apprenti a bénéficié d’un suivi personnalisé lors de son entrée au CFA et jusqu’à l’obtention de son diplôme. Si une fois diplômé, l’apprenti n’a plus besoin de cet accompagnement, il est nécessaire de garder contact avec les différentes personnes rencontrées : apprentis, formateurs, équipe pédagogique…

Le réseau d’anciens a avant tout un objectif d’entraide. Il permet d’entretenir les relations qui unissaient les élèves/apprentis à l’époque de leurs études et ainsi les pousser à échanger sur leurs métiers et à en apprendre un peu plus les uns des autres.

Les réseaux d’anciens sont aussi des outils primordiaux dans la recherche d’emploi. Les apprentis d’hier sont aussi les recruteurs d’aujourd’hui ! Ainsi, les jeunes qui ont connu l’apprentissage par un CFA sont désormais en position d’embaucher les jeunes en recherche d’emploi actuellement. Ils seront d’autant plus enclins à recruter un jeune provenant de la même formation qu’eux car ils savent ce que la formation vaut.

Actuellement, le Cirfap propose de se regrouper et d’échanger via le facebook du Cirfap : « La page du Cirfap ». Au-delà de pouvoir avoir des informations sur le Cirfap ou sur le secteur de la plasturgie, cette page facebook publique permet au CFA de garder contact avec ses anciens mais permet également aux anciens de communiquer entre eux. Par ailleurs, le Cirfap a créé un groupe « Cirfapiens » sur facebook pour les anciens et apprentis actuels. Ce groupe permet d’avoir accès à des centaines d’offres d’emploi ou de stage du secteur plasturgie sur tout le territoire ou à l’étranger.

Le Cirfap possède également une page Linkedin afin de réseauter avec ses différents partenaires : anciens et actuels apprentis, entreprises partenaires, écoles et lycées partenaires ainsi que les différents acteurs du recrutement.

Le Cirfap organise différents évènements afin de développer le réseau des anciens et favoriser les bonnes relations entre eux. Remises des diplômes, forums métiers ou rencontres des anciens renforcent le sentiment d’appartenance des Cirfapiens et donne l’occasion d’une rencontre physique.

 

 

Une nouvelle application disponible pour les Cirfapiens: Ki&Ki

Le Cirfap souhaite aller encore plus loin pour développer le réseau des anciens. Prochainement, une application disponible sur android et Ios sera lancée : Ki&Ki. Tous les apprentis actuels et anciens pourront télécharger cette application gratuitement et s’inscrire en fonction de sa formation, son niveau de diplôme et de sa promotion. Les Cirfapiens pourront également se créer d’autres sous- groupes afin d’échanger sur un thème particulier. Cet annuaire officiel du Cirfap regroupera également les équipes pédagogiques ainsi que les écoles et entreprises partenaires. Ki&Ki simplifiera donc les échanges et les partages d’informations entre les différents professionnels de la plasturgie. Alors, prêts pour tenter l’expérience ? Restez connecté pour le lancement de l’application prévu pour le mois d’avril !